Le Photographe

HIEROMOINE STEFAN (POSTOLYAKO)

Né en 1958 près de Moscou. Moine orthodoxe & Photographe.

 

Le hiéromoine Stefan (Postolyako)

 

Un moine photographe.

     Depuis 2002, le père Stefan (Postolyako) est un hiéromoine du Prieuré du Monastère des Solovki dans la ville d'Arkhangelsk. Il concilie bien sa vocation religieuse avec le travail d'artiste.
     De par sa qualité de religieux, le père Stefan est réticent à parler de lui-même et, par conséquent, sa note biographique est très brève. Il est né en 1958 à Lytkarino, un petit bourg dans les environs de Moscou. Après les études dans un lycée d'enseignement professionnel suivis d'un service militaire, il entre au séminaire théologique.
     Il est passionné par la peinture, la poésie, les arts plastiques appliquées et la restauration des icônes. Après avoir entré dans les ordres, le père Stefan participe aux nombreuses expéditions dans le Nord de la Russie, ainsi qu'aux pèlerinages à Jérusalem, au Sinaï, au Mont Athos et aux sanctuaires en Grèce et en Italie. C'est grâce à ces voyages à but spirituel que la photographie devient son moyen d'expression préféré.
     En 2007 il devient membre de l'Union des Photographes de la Russie. Il a eu plus de trente expositions personnelles en Russie ainsi qu'à l'étranger.

« La beauté scellée»
Extrait de l'article d'Alla IVANOVA publié au journal « Informarte Marplatense » - Mar-de-Plata, Argentine 2008.

« (...) Le monastère de Solovki a laissé une empreinte indélébile sur le processus de la création artistique de l'auteur. Lors de son premier séjour à l'île des Solovki en 1992, il a été immédiatement frappé par l'image de cette terre, qui lui semblait avoir été créé pour chanter des louanges au Créateur. D'après le Père Paul Florensky, un des plus éminents représentants de la renaissance religieuse en Russie au début du XXe siècle, ces îles font partie de la réalité terrestre conduisant naturellement l'esprit humain sur le chemin de la contemplation. L'éloignement et la solitude du lieu créent l'atmosphère spirituelle d'un monde dont les valeurs sont très éloignés de la superficialité contemporaine. Là, le temps s'écoule en un rythme qui rend la vision de notre monde à la fois plus profonde et plus véritable.
     Dans l'œuvre photographique du Père Stéphane, il n'y a pas de place pour le reportage, également l'esprit de l'événement y est absent. Ses travaux montrent le monde, où tout est rempli de la présence de l'esprit divin, si mystérieuse, mais, en même temps, si clairement ressentie. L'esprit qui, en même temps, est grandeur, joie et silence. (...)
     La lumière qui ne meurt pas même dans les ombres est un véritable héros des photos en couleur du Père Stéphane. L'apparition des brouillards matinaux, ou l'heure avant le crépuscule - ce sont les instants préférés de l'auteur, où la lumière devient particulièrement transparente, et, en prenant des tons mordorés, elle luit tranquillement. Ce n'est pas une lumière aveuglante, mais plutôt « une blancheur agréable » qui réfléchit la lumière sans faire du mal à l'observateur.
     L'aptitude à percevoir le côté mystique des choses, la sensation aiguë de la présence de la beauté divine au monde, permettent au Père Stéphane de saisir cette beauté au quotidien. C'est un souffle fragile du vent qui dessine des délicates nervures sur la surface tranquille de l'eau, ou soudainement, dans l'amoncellement de nuages, la vision merveilleuse de la Jérusalem céleste. (...)
     Le vrai auteur de cette galerie d'images est, selon le Père Stéphane, le Créateur Lui-même. La capacité de créer sous un angle artistique est pour l'artiste un don de Dieu et un moyen d'avancer sur le chemin de connaissance du monde. La beauté imprimée sur la pellicule devient, en grande partie, une récompense inattendue pour l'intérêt que l'artiste porte à la beauté du monde.»

 

Expositions

2002 - «Reflets des Solovki», Arkhangelsk, Russie.
2003 - «Sous la neige et dans les profondeurs. Etudes photographiques d'archiprêtre Stephan» Arkhangelsk, Russie.
2003 - «Sous l'aile de l'Archange Michel», Arkhangelsk, Russie.
2004 - « La Forteresse Spirituelle dans la Mer Blanche», l'exposition dans le cadre des «Lectures de Noël» à la Cathédrale du Christ-Sauveur. Moscou, Russie.
2005 - «Reflets des Solovki», Salle d'exposition de l'Administration de la région de Smolnyi. Saint-Pétersbourg, Russie. Exposition itinérante.
2005 - Exposition personnelle. Salle d'exposition du Musée Ethnographique. Severodvinsk, région d'Arkhangelsk, Russie.
2006 - «Solovki - la forteresse spirituelle dans la Mer Blanche», Tromso, Kirkenes, Vardo, Vadso - Norvège du Nord.
2007 - «Reflets du Solovki», Salle d'exposition Borges
à Buenos Aires, Salle d'exposition de la Mairie d'Ober, Mar-Del-Plata, Argentine. L'exposition a été organisée à l'initiative du Métropolite Platon, le prélat de l'Eglise orthodoxe pour l'Argentine et l'Amérique du Sud, avec l'assistance de l'ambassade de la Russie en Argentine.
2008 - «Reflets des Solovki». Hall d'exposition de l'administration de la région de Yaroslavl, Russie.
Exposition itinérante.
2008 - «Solovki - la forteresse spirituelle dans la Mer Blanche» .Salle d'exposition du centre culturel «Yugra-Classic» Khanty-Mansiysk, Russie.
2008 - «La lumière spirituelle de l'orthodoxie». Salle d'exposition de La Maison des artistes à Mar-del-Plata, Argentine.
2008 - «Solovki - un sanctuaire spirituel dans le Mer Blanche». Salle d'exposition de la Douma, le Parlement de la Russie. Participation à une exposition collective préparée par le Monastère du Solovki. Moscou, Russie.

 

Albums

2004 - «Solovki. la forteresse spirituelle dans la Mer Blanche».
2006 - «Solovki».
2007 - «Solovki : La sainteté radieuse».

 

* * *

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×